Pataboum : les prémices d'une chute de l'immobilier à Grenoble...krach en vue

05 avril 2011

ça vaut bien quelques sacrifices !

Ah qu'il est bon, en période de crise, de se faire plaisir de temps en temps pour retrouver un peu le moral... Mr Bouygues l'a bien compris. Alors 2-3 petits cadeaux pour oublier les tracas quotidiens ça peut pas faire de mal.

le_baton_rouge_bouygues_large

Prix du joujou : 65millions d'euro. Fallait bien ça après s'être offert avec le frangin une propriété viticole de 140millons d'euro en 2007...Et comment rejoindre rapidement le yacht lorsqu'on est dans le bordelais ?... Ben, rien de plus simple, on s'achète un Jet (prix catalogue 46millions d'euro) (Article Capital). Comme quoi la vie n'est pas si difficile !

Et alors me direz vous "Quel rapport avec l'immobilier" ? Pas grand chose si ce n'est que je pense que toutes les aides (Scellier, PTZ, TVA 5,5 etc etc) ne  sont pas perdues pour tout le monde. Que l'argent public, car toutes ces aides sont financées par nos impôts, vont directement dans les poches de ceux qui profitent de cette bulle immobilière monstrueuse et pas de ces pov'gens qui s'en prennent pour des années pour acheter un p'tit 2pièces de 45m2 à 250000euros dans une des ces résidences Bouygues quelconques... Pour moi c'est un vrai détournement des fonds publics pour alimenter les caisses des petits copains. Tout ça auréolé d'un bouclier fiscal qui, on le sait maintenant grâce à l'affaire Bettencout, profite surtout aux plus grandes fortunes de ce pays. Du monde même devrais je dire ! Car, soyons fier, nos milliardaires français ont tous gagné cette année des places dans le classement Forbes des plus grosses fortunes mondiales. Et moi qui croyait pas Alain Minc qui disait, dimanche à la télé, que le pouvoir d'achat des français s'était amélioré durant la crise !

N'y voyait aucune jalousie dans ces propos mais juste qu'il est quand même écoeurant de constater que nous vivons un déclassement social sans précédent, qui s'accélere à vitesse grand V,et que dans le même temps, on a un gouvernement qui met en place une politique de préservation des intérêts d'un tout petit nombre au détriment de la majorité...Et malheureusement, l'election de 2012 n'y changera rien. Car que ce soit la gauche ou la droite les seules solutions qui seront proposées seront toujours des aides supplémentaires qui flattent l'électeurs moyens qui ne mesurent pas les conséquences hyper-négatives de ces mesures qui entretiennent des prix absurdes et des effets contre productifs de tout cela.

En tout cas, ce qui est sur, c'est que les prochaines vacances du couple Sarkozy chez son ami Martin Bouygues risquent d'étre sympa !

  

Posté par baddarns à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 mars 2011

Enfin ça repart à la baisse....

Aussi paradoxal que cela puisse paraitre la crise de 2007 a eu pour conséquence de stopper net l'éclatement de la bulle qui commençait... Pourquoi ?... Parce qu'il a été décidé par notre cher gouvernement pour enrayer une effondrement de notre économie de soutenir certains marchés, comme par exemple celui de l'automobile à travers, entre autres, la mise en place des primes à la casse. Il a aussi eu la "bonne idée" de relancer le neuf avec l'investissement Scellier... Seule conséquence de ce dispositif, couplé à une baisse des taux décidée par la banque centrale européenne pour relancer la machine économique, une reprise à la puissance 10 de la folle spéculation immobilière... et tout ça avec les deniers publics... Mais bien sur cela n'aura fait qu'une chose, retarder l'éclatement inéluctable de cette foutue bulle qui vampirise le budget des ménages en recherche de logement. Quel gâchis ! Quelle incompétence ! Alors qu'on aurait simplement dû laisser faire les choses...Cette bulle se serait dégonflée tranquillement redonnant ainsi une bouffée d'air frais en faisant recoller les prix des biens aux revenus des gens...Mais non au contraire on a préféré remettre de l'eau au moulin... Enfin bon que de temps perdu car plus de 3ans après, l'éclatement reprend...les signes annonciateurs sont bel et bien là.

Article : http://www.partenaire-europeen.fr/Actualites-Conseils/actualite-de-l-immobilier/L-immobilier-des-villes/Immobilier-Grenoble-20110322

Extraits :

- Début d’année dans le calme pour l’immobilier grenoblois. Plutôt bien orienté fin 2010, le marché semble à nouveau donner des signes d’essoufflement depuis le début de l’année, et les professionnels du secteur ne se montrent guère enthousiastes.

- les biens mal isolés, souvent issus de la vague de construction des années 1960 et 1970 restent plus longtemps à la vente. Ce sont également ceux qui ont enregistré la plus forte décote au cours des trois dernières années.

- « L’emballement parisien a pu faire croire aux propriétaires grenoblois que le marché était reparti, mais c’est faux… Les prix demandés sont souvent déconnectés de la réalité, et les acquéreurs ne peuvent pas suivre »

- Sur le marché de la location, les tarifs sont orientés à la baisse depuis quelques mois

Posté par baddarns à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2008

Du jamais vu !

Comme partout ailleurs, à Grenoble les prix baissent, les prêts sont refusés, le neuf morfle car on a trop construit et plus d'acheteurs pour les gros budgets.... De mémoire de notaire c'est du jamais vu ! (cf article ci-dessous) Autant dire qu'envisager des baisses conséquentes ne sont plus du tout du domaine du fantasme. Y a qu'a voir aux États unis, en un an, dans des états comme la Californie on enregistre des chutes de 50%.... Et qu'on me dise pas que c'est différent.... Les mêmes causes ont produit les même effets. On a trop facilement prêter de l'argent ce qui a fait gonfler exagérément les prix. Maintenant qu'il y a plus d'argent les prix vont s'effondrer. Ici, comme ailleurs.

Article LibéLyon : A Grenoble, maison bradée, garage offert, notaire gratuit

Posté par baddarns à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2008

Grenoble ne fait pas exception malgré nos belles montagnes

ça y est, Grenoble est engagé sur la piste noire de la plus belle gamelle immobilière que la ville (et le reste du pays d'ailleurs) va connaitre.... Et les chiffres de la FNAIM sont sans équivoques... On sera passé du tout va bien à "La baisse des prix est conséquente" (dixit le Président de la FNAIM Isère - article en fin de message). Sympa ! Même pas une petite phase annonciatrice du retournement pour préparer les esprits et préserver ceux qui se retrouvent désormais avec des apparts ou des maisons qui vont perdre de la valeur à la vitesse grand V... Et ces petits jeunes à qui on vient de refourguer des "narnars" financés sur 30ans en leurs faisant miroiter de belles plus-values pour acheter plus grand, plus beau dans quelques années... Tout ça est fini. Maintenant ce sont des traites de crédit à payer pour RIEN pendant de nombreuses années... A peine de quoi compenser les moins-values... Ben oui maintenant faut apprendre un nouveau mot : "Moins-value".

Définition : La Moins-value immobilière (comme la plus-value immobilière) est la différence entre le prix de cession d'un bien immobilier et son prix d'acquisition (des amortissements peuvent être déduits). Si cette différence est négative, on l'appelle moins-value immobilière.

Triste avenir...

Article du Dauphiné Libéré. Titre : "FNAIM immobilier : les prix chutent"
DL_040708

Posté par baddarns à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2008

Le marché repart sur Grenoble...

Après visiblement un début d'année plutôt difficile, les ventes sur grenoble repartent.... mais a quel prix !

Source immonot.com (le journal des notaires) :

"À Grenoble, les négociateurs expliquent ainsi ce retour à de meilleures perspectives : "Deux premiers mois de l’année inactifs. Reprise en mars et avril avec des mandats ressortis sur des biens en vente depuis six mois, mais à des prix en baisse de 10 %"".  (http://www.immonot.com/tendMarche.do)

Allez on va dire que c'était un accident de parcours et que Saint Tchernobyl va nous sauver en France comme il l'avait fait pour le vilain nuage radioactif et ainsi nous protéger de l'éclatement de la bulle immobilière mondiale.

Posté par baddarns à 08:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]